Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 décembre 2013 2 10 /12 /décembre /2013 07:22

Visiblement , voilà  un sujet qui intéresse le plus grand nombre , vu le nombre de visites  sur l'article précédent sur le sujet .C'est le billet le plus lu depuis la création du blog : rien de surprenant car quel modéliste n'a pas rêvé d'une plaque sur son réseau ?

Pour revenir au pont Jouef , il a donc deux avantages majeurs par rapport à la concurrence :

1- Son prix : on pourra le trouver facilement d'occasion en bourse ou sur internet pour un prix modique - attention toutefois à vérifier la présence des picots de contact sinon la modif que je vous propose plus loin va être plus difficile à éxécuter ( les ressorts par contre peuvent être aisément remplacés par les ressorts de charbon des anciens moteurs Jouef)

2-c'est la reproduction la plus proche du pont SNCF de 24m , difficile (impossible?) à trouver sur le marché.

Mais c'est une vrai catastrophe au niveau conception ,et  il est très difficile à faire fonctionner correctement ,pricipalement  du fait de la prise de courant .

En réalité , après deux ans de fonctionnement , les contacts supplémentaires ajoutés et  (mal) collés ont pris un jeu suffisant pour générer des court-circuits de façon aléatoire ...

 

Aujourd'hui , à l'heure où je viens de finaliser l'ensemble de la partie technique du réseau , il était donc temps de fiabiliser de façon définitive le fonctionnement de ce pont . 

Je vous propose dans cet article d'alimenter le pont avec un seul fil (si ,c'est possible) , au lieu de quatre à l'origine , ceci afin de limiter au maximum les faux contacts

Pour ce faire ,il faudra placer en fond de fosse un rail permettant d'alimenter le moteur sur l'autre polarité par frotteur

De plus ce type de montage existe en réalité , même s'il est vrai que le rail se situe plus sur la périphérie .

P1150016 Pont tournant - gare d'Aurillac

Voici le schéma correspondant :

 Le rail est positionné à 12cm du centre (24 cm de diamètre) afin de permettre le libre passage du mécanisme:

 

PLAQUE

 

ainsi , on a 5 contacts dispos sur un seul pôle

 

le montage réel :

utilisation d'une voie peco code 75 , très souple au cintrage et  collage à la cyano / faller expert

PC110057PC110058

 

PC110059

 

ci dessus , le frotteur sur le rail , quasi invisible en fonctionnement , il y a son frère à l'autre bout du pont .

En cas de caffouillage en fonctionnement , aucun problème pour rajouter 2 contacts de plus

Accessoirement , le décodeur permettra un fonctionnement précis et en douceur :

 

Et voilà , plus qu'à décorer ...
Repost 0
10 juillet 2011 7 10 /07 /juillet /2011 11:24

Voici une petite vidéo pour compléter l'article 18 à propos de la modification du pont jouef , le fonctionnement est parfait et convient pour une utilisation courante : grâce au décodeur de traction , déplacement hyper lent du pont pour un positionnement parfait .

J'ai depuis ajouté un relais et un inverseur au tableau pour pouvoir inverser la polarité du pont : en effet un demi-tour de la plaque fait que l'on inverse le courant rail droit / rail gauche par rapport au reste du réseau donc même principe que pour ma boucle sur le tco : inverseur et témoin lumineux  (voir la vidéo en fin d'article)... action !!

 

 

 

Repost 0
3 janvier 2011 1 03 /01 /janvier /2011 19:48

ARTICLE REFONDU EN 46 : AMELIORATION DEFINITIVE

 

Je dispose depuis plusieurs années d'un pont Jouef , neuf en boite d'origine et moyennant quelques modifications , on peut obtenir une bonne reproduction du pont SNCF de 24m.

 

Le défaut principal , comme toujours chez Jouef , la prise de courant , et dans le but de digitaliser le moteur , il faudra que celle-ci soit parfaite ; après maintes réflexions ( comme par exemple une remotorisation sous la table,ou la non utilisation des pistes circulaires et connexions directes par 4 fils - avec un incontournable contact fin de course pour éviter que les fils s'enroulent ), finalement le plus simple sera la mise en place de contacts supplémentaires sur les pistes du pont.

 

Première étape , le positionnement du pont dans la géométrie prévue , pas de retour possible compte tenu du raccordement sur le réseau - attention à la position des montants pour le montage des moteurs sous la table

 

 

 PC260527

 

PC260528PC260530

PC260535

 

Maintenant , amélioration des contacts de la façon suivante (pièces de récupération de contacts vieilles loco/ voitures)

La vis pour éviter tout basculement même très léger pendant la rotation et par la même des microcoupures

Le collage au pistolet des nouveaux contacts permet un temps d'ajustement plus long (les pistes ne sont pas larges , attention aux courts-circuits !! surtout si l'on a une commutation de l'alimentation numérique/analogique )

 

 P1020564

 

Deuxième voie d'amélioration indispensable : le lestage du pont (baguettes à souder d'étain , certes moins dense que le plomb mais plus facile à débiter et qui s'achète chez n'importe quel vendeur pro de produits pour plomberie  ) ; collage au pistolet

 

P1020565

 

En sortie , 2 fils pour le moteur , 2 autres pour l'alimentation de la voie du pont

(bien tester à vide et en charge , car le comportement est différent - comme ci dessous)

et voilà le résultat ; les phares restent allumés en permanence , pas d'arrêt de la lok : on peut digitaliser !!!

 

 

le pont une fois installé c'est là
Repost 0